Les familles qui pratiquent l’hygiène naturelle infantile ont mille et une raison de commencer à utiliser le petit pot… plus tôt! Dans mon cas, voici les six raisons qui m’ont motivé à commencer l’HNI.

1. Écologique

En pratiquant l’HNI, vous réduirez votre utilisation de couches d’environ 75%. On estime qu’un bébé HNI utilise la moitié de couches, pendant la moitié moins de temps. Que vous voyez aux lavables ou aux jetables, c’est une économie de ressources considérable. Dans un cas, beaucoup moins de couches se retrouvent dans des dépotoirs. Dans l’autre, moins de lavage signifie moins d’eau utilisée, moins de détergent dans la nature et moins d’électricité dépensée. 

2. Économique

Moins de couches utilisées signifie moins de couches achetées! C’est surtout vrai pour les familles qui utilisent les couches jetables. Chaque couche qu’on utilise est une dépense. Pour les gens aux couches lavables, c’est moins évident que l’HNI est économique. Ça demeure une économie de temps d’avoir à moins laver. Et le temps, c’est de l’argent! Et comme je le disais plus haut : moins d’eau chaude, moins de détergent, moins d’électricité, ça fait probablement une petite différence économique au bout du compte.


Comment l’HNI peut vous aider à utiliser 75% moins de couches?

C’est très simple : en utilisant moins de couches, moins longtemps. C’est ce qui rend l’HNI aussi écologique et économique.

1) On estime qu’une famille pratiquant l’HNI consomme la moitié moins de couches qu’une famille normale. Quand j’ai commencé à utiliser des couches lavables, je devais les laver aux 2-3 jours. Depuis que je fais l’HNI, nous pouvons passer 4-5, voire 6 jours sans lavage de couches. Nous avons autant sinon moins de couches qu’avant (puisque notre fils a grandi).

Même lorsque nous sommes en voyage avec des couches jetables, nous en utilisons une quantité limitée. Elles sont souvent sèches et nous pouvons les remettre à Élie après l’avoir amené au toilette.

2) En faisant l’éducation à la propreté plus tôt et d’une manière progressive, on peut s’attendre à avoir un bébé continent le jour entre 14 et 20 mois, puis la nuit entre 24 et 30 mois. Il ne faut évidemment pas mettre de pression sur l’enfant pour atteindre cet objectif, mais on peut raisonnablement s’attendre à avoir un bébé propre plus rapidement qu’avec la méthode traditionnelle. À l’heure actuelle, l’âge moyen d’apprentissage de la propreté est de 3 ans.

Maintenant, faites le calcul!

50% moins de couches pendant 50% moins de temps = 75% moins de couches consommées.

CQFD.


3. Pratique

J’aime voir l’HNI comme un investissement. Débuter l’HNI demande du temps, surtout lors de la période d’observation. Mais une fois que vous aurez pris le tour, l’HNI devient vraiment très pratique! Pas besoin d’attendre que votre bébé fasse dans sa couche et qu’il faille ensuite tout laver et essuyer. Un caca dans le pot, la plupart du temps, ça ne salit même pas les foufounes! Vous n’aurez plus besoin de traîner un immense sac à couche lors des sorties. Souvent, j’apporte rien avec moi quand nous sortons de la maison. Et ce, depuis que mon bébé a 8-9 mois! Finalement, l’HNI prépare et facilite l’apprentissage de la propreté. Les bébés ayant fait l’HNI sont généralement propre plus tôt et plus rapidement que les enfants ayant porté exclusivement des couches depuis leur naissance.

4. Satisfaisant

J’ai la ferme conviction que les bébés sont plus contents de faire leurs besoins ailleurs que dans leur couche. En tant que femme, nous pouvons partiellement comprendre l’inconfort causé par une couche. Imaginez si vous deviez porter des serviettes sanitaires en permanence pendant 3 ans… Non merci! L’HNI permet de réduire les irritations causées par les couches et l’humidité. Elle donne aussi de la dignité à l’enfant, en lui permettant de faire ses besoins dans un endroit approprié. Je pense que c’est faire preuve de beaucoup de respect envers son enfant que d’être à l’écoute de son besoin d’élimination et son instinct de propreté et de l’assister en l’aidant à faire ce qu’il n’est pas encore capable de faire par lui même.

Crédit photo : Go Diaper Free.

5. Attachant

Ainsi, en pratiquant l’HNI, vous aurez le sentiment de répondre pleinement aux besoins de votre bébé. Si le parentage proximal est quelque chose qui vous interpelle, l’HNI est vraiment un incontournable. Cette méthode demande d’être à l’écoute de son enfant et de développer une communication mutuelle à un très bas âge. Votre bébé vous signalera son envie, vous lui indiquerez que c’est le bon moment pour faire ses besoins. L’HNI permet aux parents de se rapprocher de leur bébé et de satisfaire pleinement leurs besoins.

6. Amusant

Le petit pot, c’est aussi amusant! Vous pouvez profiter du moment du pot pour jouer avec votre bébé, lui lire des livres. N’oubliez jamais de le féliciter pour ses accomplissements. Il en sera fier. Les bambins plus âgés aiment beaucoup vider le pot par eux mêmes, tirer la chasse, se laver les mains. Toutes ces petits étapes comportent de l’intérêt pour eux. Ne voyez surtout pas l’HNI comme une tâche à accomplir, sinon cela pèsera sur votre quotidien. L’HNI mérite d’être intégrée pleinement à votre quotidien comme le sont les repas et les siestes.

 

À 9 mois, Élie s’amuse bien sur le pot! Mon grognement qui autrefois l’incitait à faire un #2 le fait aujourd’hui rire aux éclats! Il va me falloir trouver des nouveaux incitatifs!

***

Si ce n’est pas assez pour vous convaincre, DiaperFreeBaby a fait une liste 75 raisons d’adopter l’Elimination Communication.

Et vous, POURQUOI pratiquez-vous l’HNI? Quelle est le principal avantage selon vous?


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *