Plusieurs parents affirment que leur bébé HNI n’a jamais eu d’irritations aux fesses, et je les crois.

Crédit photo : @eliminationcommunication sur Instagram.

Cependant, ce n’est pas notre cas.

Même si nous pratiquons l’hygiène naturelle infantile avec Élie depuis ses 3 mois, il a régulièrement des épisodes d’irritations. J’ai donc développé quelques trucs, HNI aidant, pour traiter rapidement les fesses irritées.

Les irritations dans la région intime du bébé sont souvent causées par l’humidité contenue dans la couche et les frottements avec celle-ci. D’autres types d’irritations peuvent être d’origine virale ou fongique. Dans ce cas, ou si l’irritation se poursuit plusieurs jours, il vaut mieux consulter un médecin.

Pour en savoir plus sur l’érythème fessier, consultez cet article de Naître et Grandir.

Pour des irritations mineures, voici mes 5 meilleurs trucs pour les traiter.

1) Laissez les fesses à l’air

ET OUI! La première choses à faire, c’est D’ENLEVER cette couche qui cause l’irritation. Même si c’est la chose la plus logique à faire, beaucoup de sites et de médecins ne le suggèrent même pas! Notre société a tellement peur d’être en contact avec des excréments qu’on ose pas laisser un bébé sans couche, même une heure ou deux, dans un environnement contrôlé, pour guérir des irritations.

Qui dit bébé sans couche, ne dit pas bébé sans protection. Effectivement, mon conseil n’est pas une invitation à couvrir vos tapis et vos divans d’urine. Non non non.

Pour un bébé immobile (0-6 mois environ), il est facile de le déposer sur une alèse, un piqué, une vieille serviette, etc. Bref, un tissus suffisamment absorbant. Pour les garçons, on peut les mettre sur le ventre pour éviter qu’un petit pompier dépasse la zone limitée.

Pour éviter d’avoir à tout laver à chaque fois, on peut mettre une débarbouillette ou une couche prépliée sous les fesses du bébé. Alors on n’a qu’à changer ce petit morceaux de tissus dès qu’il est mouillé ou souillé.

Nos premiers moment d’observation, avec un bébé nu SUR NOTRE LIT. Ne vous en faites pas, une serviette et un très absorbant prefold Thirsties le protègent.

Pour les enfants mobiles et plus vieux, on peut évidemment les laisser ramper et courir tout nu. Cela demande plus d’attention, mais c’est certain que c’est meilleur pour la peau.

Cela ne veut pas dire que votre enfant va faire pipi partout. Certains bébés se retiennent beaucoup mieux lorsqu’ils sont nus et vont donc mieux répondre à nos offres du pot.

Tant qu’à faire du diaper-free time, profitez-en pour faire de l’observation. Vous accumulerez des informations très utiles pour pratiquer l’hygiène naturelle infantile ou l’éducation à la propreté.

Utilisez le tableau d’observation qui vient avec ma trousse de départ gratuite.

2) Adoptez les couches minimalistes

Si le tout-nu time n’est pas une option pour vous, vous pouvez utiliser un système de couche qui permettra à la région irritée de s’aérer. Ce système, c’est la combinaison sumo-style.

La couche minimaliste, formée d’une couche plate et d’un vieil élastique de boxer. Remarquez les bas de laine pour garder bébé au chaud.

La couche de style sumo consiste à prendre une couche plate, c’est-à-dire un grand carré de tissus d’une seule épaisseur, la plier et l’installer sur le bébé à l’aide d’une ceinture à couche (bande élastique). La couche plate peut être remplacée par un linge à vaisselle ou un vieux t-shirt.

Les Flour Sack Towels sont la version la plus courante et la plus économique des couches plates.

La ceinture à couche est une bande élastique, qui se détache ou pas. Plusieurs options s’offrent à nous.

  • Bandie est la version la plus économique que j’ai trouvé.
  • Little Bunny Bear en fait un modèle plus élaboré.
  • On peut aussi en faire un version maison avec un vieil élastique de boxer (voir photo ci-haut).

Crédit photo : Bandie,

Vous voyez qu’il est possible d’avoir un fit très très trim. La peau peut aérer, le tapis est protégé et les irritations vont se soigner.

Les culottes d’entrainement en coton ou les couches moulées (sans couvre-couche) sont deux autres options convenables. Vous aurez compris que le but est de laisser la peau respirer au maximum et d’éviter tout tissus ou toute couche qui gardera l’humidité contre la peau. Les culottes et les couches moulées permettent de voir rapidement lorsqu’il y a un pipi ou un caca et de changer rapidement notre bébé.

À ce titre, les culottes d’entrainement Tiny Trainers font un EXCELLENT travail. Ce sont les plus absorbantes que j’ai essayées. Enfin… qu’Élie a essayées! Elles sont disponibles dans toutes les tailles de 6 mois à 5 ans. Utilisez mon coupon rabais HNIQUEBEC5 pour 5$ de rabais (soit 20-25%) sur vos achats chez Tiny Undies.

Que faire en automne/hiver?

Et s’il fait froid, comment peut-on laisser notre bébé nu fesses ou avec un simple morceau de tissus pour le protéger? Ne vous en faites pas! Il existe plusieurs options pour garder votre bébé douillet.

1) Les bas longs

À 11 mois, les cuisses d’Élie étaient déjà trop dodues pour les bas Chunkabuns taille bébé.

2) Les jambières

Très pratiques pour les enfants de tout âge, les jambières sont ici portées avec des culottes d’entrainement Gerber.

3) Les pantalons HNI

Nos pantalons HNI Lune et Luciole.

Les pantalons HNI sont appelés split pants en anglais. Ils sont originaires d’Asie où les enfants ne portent que ça au lieu des couches. Dès qu’ils ont besoin de faire pipi, ils s’accroupissent et se laissent aller. Nos normes sociales étant différentes en Amérique du Nord, il convient mieux de les utiliser à la maison seulement, ou en combinaison avec une couche.

Pour guérir une irritation tout en étant protégé, on peut coincer une couche plate dans la bande de taille du pantalon HNI.

Mes boutiques préférées pour les split pants sont :

3) Utilisez des lingettes douces

En temps normal, nous utilisons des lingettes lavables. En plus d’être économiques et écologiques, mon mélange d’eau, huile de coco et huile essentielle de Malaleuca (tea tree) laisse les fesses d’Élie douces et hydratées.

Mais quand les temps sont graves, je me tourne vers mes lingettes jetables préférées :

1) Li’l Goat’s Moisturing Wipes

Ce sont des lingettes nettoyantes enrichies de lait de chèvre. Elles laissent un effet super doux sur la peau. Elles peuvent être autant utiles à bébé que maman, surtout si cette dernière a des hémorroïdes pendant la grossesse ou le post-partum (hum hum).

Fut un temps où je les trouvais chez CERTAINS Métro, mais maintenant je ne les trouve plus nulle part! Ça vaut la peine de les commander chez Well.ca avec mon lien affilié.

2) Lansinoh Baby Wipes

Ces lingettes pour bébé sont enrichies de Lanoline. Vous savez les bienfaits que ce produit amène aux mamelons gercés, alors imaginez ce que cela peut faire aux foufounes de votre bébé. J’ai commencé à les utiliser quand je ne trouvais plus de celles à la chèvre et malheureusement elles ont commencé à se faire plus rares dans les pharmacies aussi. Heureusement. Well.ca les a aussi.

4) Donnez un bon bain de petite vache

Et non, ce n’est pas qu’un truc de grand-mère! Le bicarbonate de soude apaise la peau irritée. Donnez donc un bon bain avec de la petite vache. Profitez-en pour y tremper vos pieds, ils seront plus doux, promis!

Et au risque de me répéter… essayez de laisser votre enfant nu fesses, au moins quelques minutes après le bain. Les chances qu’il fasse pipi sont assez faibles. Si vous n’avez pas offert le pot à votre bébé avant son bain, il a probablement fait dedans!

5) Trouvez votre combo gagnant pour la nuit

La nuit, et surtout pendant une période d’irritations, certains parents se permettent de dévier de leurs habitudes. Ceux qui sont aux couches lavables utilisent occasionnellement des jetables. C’est notre cas.

Pour une irritation mineure, je vais maintenir notre solution habituelle pour la nuit, c’est-à-dire une couche prépliée ou une couche moulée avec un couvre-couche en laine. Oui oui, en LAINE. La laine a des tonnes de propriétés intéressantes. En plus d’être une matière douce et naturelle, elle permet à la peau de respirer. Elle ne garde pas l’humidité à l’intérieur et elle n’a pas d’élastiques irritants.

Nous adorons nos longies 6 Bags Full. C’est à la fois un couvre-couche ET une paire de pantalon. Doux et chaud pour l’hiver, le jour comme la nuit.

Pour traiter et protéger la peau, j’utilise le baume protecteur Druide Bébé ou un mélange maison fait avec de l’huile de coco, du beurre de karité et des huiles essentielles. J’ai déjà utilisé de la lanoline ou encore du lait maternel, mais je dois vous dire que l’efficacité était discutable. Toutes ces options sont compatibles avec les couches lavables.

Il est important de savoir que les produits pétroliers (Vaseline) abîment les couches lavables et les rendent moins absorbantes. Il faut faire très attention aux crèmes que nous utilisons, puisque plusieurs en contiennent. Les produits 100% naturels sont plus sécuritaires, autant pour bébé que pour vos précieuses couches. Le zinc tache les couches lavables apparemment.

Pour les irritations plus sérieuses, nous utilisons des couches jetables et nous venons récemment de commencer à utiliser de la crème de zinc. Il nous a fallu 18 mois pour avoir un érythème assez sévère! Et finalement, c’était le pied-main-bouche… Mais j’ai quand même constaté l’efficacité de ce produit. Alors maintenant, quand nous mettons une couche jetable (ce qui nous est arrivé souvent en voyage) et qu’Élie est irrité, je n’hésite pas et je mets la crème de zinc Penaten.

L’éducation à la propreté : la solution définitive

Si mes trucs ne vous aident en rien et que les irritations de votre bébé demeurent récurrentes, il vous reste une solution à envisager. Si votre enfant est âgé de 18 mois ou plus, vous pouvez faire l’apprentissage de la continence et de l’utilisation du pot avec lui. En vous débarrassant des couches pour de bon, vous dites ADIEU aux irritations qui viennent avec. Le livre Tiny Potty Training Book d’Andrea Olson est adapté aux enfants de 18 mois et plus. Selon Jamie Glowacki, l’auteure de Oh Crap! Potty Training, la fenêtre idéale pour réaliser cet apprentissage est entre 20 et 30 mois.

Les garderies Montessori commencent quant à elle l’éducation à la propreté à 12 mois. Le livre Go Diaper Free d’Andrea Olson vient avec un guide hybride entre l’hygiène naturelle infantile et l’éducation à la propreté destiné au 12-18 mois. Si votre enfant a moins d’un an et demi, c’est définitivement la ressource que je vous suggère.

Si vous pratiquez déjà l’hygiène naturelle infantile et que vous vous demandez comment compléter le processus, Andrea a créé un mini-cours complémentaire à son livre. « Wrapping up EC » vous aidera à rendre votre enfant continent, pour de bon.

N’oubliez pas mon code promo HNIQUEBEC15 qui vous donne 15% de rabais sur tous vos achats chez Go Diaper Free.

***

Quels sont VOS bons trucs pour guérir et prévenir les irritations des fesses de bébé? Avez-vous déjà envisagé l’éducation à la propreté comme une solution à ce problème? Donnez-moi votre avis en commentaire!


2 commentaires

Angie · novembre 19, 2018 à 3:21

Great article! I want to add that when the area gets a slight bit red (irritation coming), you can put breastmilk on it! Every diaper change or every opportunity. Squirt it on and let it dry! Breastmilk is healing!

    hniquebec · décembre 2, 2018 à 2:27

    Thanks for the advice Angie!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *