Avez-vous déjà oublié votre sac à couche à la maison?

Pour plusieurs, c’est une situation catastrophique qui ne peut se résoudre que de deux manières : courir à la pharmacie la plus proche ou retourner chez soi. Depuis que je pratique l’hygiène naturelle infantile, il m’arrive de plus en plus souvent de faire des sorties sans sans à couche, tout simplement! Mais des fois je l’oublie… sans que ce soit prévu! Avec l’HNI, ce n’est généralement pas un problème. Une raison de plus pour s’y mettre!

Nos sorties habituelles

Nous habitons la belle ville de Chicago, en bordure du Lac Michigan. Cette métropole du Midwest est connue pour son architecture, marquée par plusieurs courants qui cohabitent harmonieusement. À chaque fois que des proches nous visitent, nous faisons un tour à pied avec la Chicago Architecture Foundation. En tant que membres, ces tours sont gratuits pour nous et nos invités. Si vous êtes de passage à Chicago, ou même si vous habitez ici (sait-on jamais!), c’est à mon avis un incontournable de la Windy City. La CAF offre aussi des tours en bateau, parfaits en été, et des tours en autobus, fort appréciable lorsqu’il fait très froid ou pour les personnes qui ne peuvent pas marcher longtemps. Les tours à pied durent généralement deux heures. Il est bon de savoir que les bébés sont les bienvenus! Si vous êtes vous aussi le genre de parent qui traîne son bébé partout, c’est bon à savoir!

Depuis que nous y habitons, nous avons découvert d’autres attractions familiales : le Zoo du Lincoln Park et le Jardin Botanique. J’ADORE ces deux endroits. Ils sont situés au Nord du centre ville. Nous aimons y aller la fin de semaine pour bruncher, généralement près du Parc Oz. Notre restaurant préféré est le Toast! Le Lincoln Park est lui aussi très beau.

Nous habitons du côté Sud de Chicago (oui, là où la pauvreté et la criminalité sont élevées). Nous habitons dans le quartier Hyde Park, qui au moins est un peu mieux côté sécurité, à cause de la présence de l’Université de Chicago. Nous habitons pratiquement sur le campus. C’est très pratique pour mon mari qui y étudie et pour moi qui va souvent travailler à la bibliothèque. Le quartier est très vivant pour les familles :  il y a de nombreux parcs, des centres de jeux intérieurs et des musées. Le campus de l’Université est très beau. Il vaut en soi une visite, on se croirait à Poudlard!

Une sortie en ville comme les autres

En novembre l’an dernier, des amis sont venus nous visiter à Chicago. Comme toujours, nous étions très heureux de leur faire découvrir la ville et les endroits sus-mentionnés. Pendant leur séjour, nous les avons amené dans le North Side. Au programme : brunch, visite au zoo, ballade sur une rue commerciale. Bref, nous étions partis pour la journée entière.

Élie (10 mois, 23 livres) dans sa culotte Bummis taille moyen. Elle lui va vraiment très bien!

J’avais mis à Élie son habituelle culotte Bummis. Il s’est endormi dans la voiture en route vers le brunch et il a dormi dans sa coquille tout le long de celle-ci! Il s’est réveillé juste avant que nous quittions le restaurant. J’ai décidé d’attendre d’être de retour à l’auto pour lui offrir de faire ses besoins.

C’était un bon pari! Il s’était retenu pendant toute sa sieste, ce qui est normal. Le corps humain produit des hormones qui inhibent l’élimination. Il s’était retenu aussi pendant sa courte période d’éveil, puisqu’il était dans sa coquille. Les bébés n’ont pas tendance à faire pipi lorsqu’ils sont « dans » quelque chose, comme une coquille, une poussette, une chaise-haute, etc. Sauf s’ils y restent très longtemps, évidemment.

Ainsi, en arrivant à l’auto, j’ai d’abord baissé les pantalons et les culottes d’Élie. À partir du moment où votre enfant se tient debout, il est très facile et rapide de lui baisser ses pantalons et d’enlever sa couche ou sa culotte pendant qu’il s’accote sur quelque chose (un arbre, une portière d’auto, un paravent de toilette publique, etc.).

Dans notre cas, le sol était froid et Élie avait seulement des pantoufles, alors je l’ai couché sur le ventre, sur ma cuisse et j’ai procédé.

Je m’assure que ses pantalons sont bien baissés, à ses genoux au moins. Ensuite je le prends en position HNI, c’est-à-dire avec mes mains sous ses cuisses et son dos accoté moi. J’appuie mes bras sur mes cuisses pour que le poids (23 livres quand même!) soit plus facile à supporter. Je suis accroupie devant un arbre. Il y a très peu de passants…

Avec mon majeur, j’oriente le pénis de mon fils vers le bas, pour m’assurer que son jet d’urine ne mouillera pas ses vêtements. Au total, tout cela ne prend qu’une minute au maximum! Un fois en position, je fais mon signal sonore « Psssst » et Élie fait son pipi.

Je remonte ses culottes et son pantalon et nous pouvons repartir. Nous allons visiter le Jardin Botanique. Il est situé dans une superbe serre victorienne. En arrivant, j’offre à Élie de faire ses besoins dans la toilette. Souvent, peu après le réveil, les enfants ont envie plus souvent puisqu’ils se sont retenus longtemps. À cette époque, nous n’avions pas encore notre pot de voyage, donc j’ai simplement tenu Élie en position HNI au dessus de la toilette. Il a fait pipi à nouveau!

Élie sur les épaules de son papa.

Ne vous en faites pas, je n’ai pas l’air toujours aussi blasée quand j’allaite!

En quittant le Jardin Botanique, je profite des toilettes pour lui faire faire pipi, et c’est un succès à nouveau! Nous poursuivons vers le Sud du Lincoln Park. Il y a un sentier qui fait le tour d’un petit Lac, c’est un bel endroit pour se promener et la vue sur le centre-ville est vraiment superbe.

Environ 45 minutes après notre dernière pause-pipi, j’offre à nouveau à Élie de faire ses besoins. Nous sommes dans le parc et il n’y a pas de toilette à proximité. J’amène mon bébé près d’un buisson, dos aux passants. En moins de deux minutes, c’est réglé. Élie a fait son pipi et nous pouvons poursuivre notre chemin.

Ce n’est qu’à ce moment, en remettant Élie dans la poussette, que je constate que nous n’avons pas notre sac à couche! Cela faisait CINQ HEURES que nous avions quitté la maison et je n’avais pas encore eu besoin de changer une couche. Je n’en avais toujours pas besoin, d’ailleurs.

J’aurais pu chercher une pharmacie, nous aurions pu hâter le pas pour revenir… Mais nous avons décidé de poursuivre à notre rythme, sachant que notre sortie tirait à sa fin et qu’en cas d’oubli, Élie était bien protégé avec sa culotte Bummis.

De retour à la voiture, je lui offre à nouveau, et pour la CINQUIÈME fois depuis le début de notre sortie, il accepte de faire pipi. Nous revenons à la maison, où nous continuons de passer du bon temps avec nos amis en visite.

En bref

Une journée complète en ville AU SEC avec Élie alors âgé de 11 mois. Pendant notre escapade, je lui ai offert de se soulager autant que possible. D’abord au réveil de sa sieste, en arrivant et en quittant la serre botanique, contre un arbre dans le parc, avant de retourner dans l’auto. Environ à chaque 30 à 60 minutes, pour vous donner une idée. J’ai une bonne connaissance son rythme naturel, ce qui me permet de lui offrir de faire pipi à des intervalles appropriés.

Pratiquer l’hygiène naturelle infantile à l’extérieur de la maison peut paraître complexe au début, mais c’est tout à fait possible! Dans notre cas, c’est même plus facile. Élie semble se retenir plus facilement dans les lieux nouveaux. Il sait que je vais l’amener aux toilettes à des intervalles réguliers et il profite de ces moments pour se soulager.

Je remarque qu’à l’extérieur de la maison, je suis moi aussi plus attentive à ses signaux et au temps qui s’écoule entre ses pipis. Mon intuition est plus aiguisée et les moments-clés (transitions) sont souvent plus évidentes.

Ainsi, quand nous sommes en sortie, je m’appuie fortement sur les quatre outils de l’HNI pour offrir le pot (ou le buisson) à mon fils. Pour mieux savoir QUAND offrir le pot à votre bébé, demandez ma trousse de départ gratuite.

Et vous, qu’auriez-vous fait si vous aviez oublié votre sac à couche à la maison? Est-ce que ça vous est déjà arrivé?


2 commentaires

Noémie · décembre 5, 2018 à 1:46

De beaux souvenirs!
J’étais bien heureuse de vous voir à l’oeuvre! 🙂

    hniquebec · décembre 5, 2018 à 8:13

    À répéter bientôt! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *