Bonjour!

Je m'appelle Ariane et je suis instructrice d'hygiène à la propreté certifiée par Go Diaper Free. J'offre des cours d'HNI et d'éducation à la propreté en ligne et en personne, dans plusieurs villes du Québec ainsi qu'à Chicago, où j'habite présentement avec mon mari et nos deux enfants.

Ariane 12

Pour me rejoindre

Vous pouvez me contacter par courriel à hniquebec@gmail.com ou remplir le formulaire suivant.

Ma petite histoire

J'ai découvert l'hygiène naturelle infantile quand mon fils, notre premier bébé, était âgé de 3 mois. J'étais sceptique, mais également très curieuse. J'ai décidé de tenter le coup immédiatement.

J'ai été vraiment surprise par nos premiers succès. Même mon mari qui était réticent a emboîté le pas.

En moins d'un mois, mon bébé s'est mis à faire caca exclusivement dans le pot ou la toilette. Pour les pipis, nous étions plus chanceux certaines journées que d'autres, selon les circonstances.

En quelques mois, j'ai observé une diminution drastique de notre utilisation de couches. Avant de commencer l'HNI, je devais laver mes couches aux 2-3 jours et faire un double lavage pour m'assurer d'enlever tous les résidus de cacas. Après 6 mois d'HNI, je pouvais faire des lavages simples, car il n'y avait plus de selles qui s'y retrouvaient. Mes lavages étaient alors espacés de 5 à 7 jours, sans que j'aie plus de couches.

IMG_20180206_080047077
22662474_10156675748144307_318572225_o

Après notre déménagement à Chicago et au fil de nos déplacements, nous avons connu des hauts et des bas, des pauses du pot, mais aussi des périodes où notre fils restait au sec toute la journée, parfois toute la nuit, parfois plusieurs jours consécutifs.

Un peu avant ses deux ans, j'ai commencé l'éducation à la propreté de jour selon une méthode plus conventionnelle. Il nous a fallu un certain temps pour y arriver, ce qui m'a permis de tester plusieurs techniques. La propreté de nuit s'est conclu passé ses deux ans et demi, après la venue au monde de sa petite soeur.

Avec ma fille, notre deuxième bébé, j'ai commencé l'HNI dès la naissance. Il lui a fallu plus de temps à apprendre à faire caca dans le pot, ce qui prouve que chaque enfant est différent et apprend à son rythme. Maintenant qu'elle mange de la nourriture et que ses selles sont solides, elle fait exclusivement caca dans le pot.

Je suis moins assidue pour les pipis avec ma fille que je l'étais avec mon fils. Comme je suis à la maison la majorité du temps avec mes deux enfants, je n'ai pas autant de temps pour les visites au pot. Il est important d'adapter notre pratique de l'HNI à notre situation personnelle.

74478192_465336824382383_7310228182550970368_n

Après plus de trois ans à faire l'hygiène naturelle infantile au quotidien, il m'est impossible de douter des bienfaits de cette méthode. Outre la question des couches et de l'utilisation du pot, ce que j'aime surtout de cette méthode est la communication et la proximité que j'ai développé avec mes bébés. L'impression de répondre pleinement à leurs besoins est ce que je préfère dans l'hygiène naturelle infantile.